CETTE quatrième édition de « Alcoholics Anonymous » est sortie des presses en novembre 2001, au début d’un nouveau millénaire. Depuis la publication de la troisième édition en 1976, le nombre de membres des AA du monde entier a presque doublé, pour s’élever à deux millions ou plus, répartis dans 100 800 groupes à travers environ 150 pays dans le monde.

Les publications ont joué un grand rôle dans la croissance des AA et un phénomène remarquable constaté au cours du dernier quart de siècle a été l’explosion de traductions de notre documentation de base dans plusieurs langues et dialectes. Dans chaque pays où la semence des AA a été plantée, le Mouvement a pris racine, d’abord lentement, puis il a grossi à pas de géant quand les publications ont été disponibles. Le livre « Les Alcooliques anonymes » est actuellement traduit dans quarante-trois langues.

En même temps que le message de rétablissement atteignait plus de personnes, il a aussi touché la vie d’une plus grande variété d’alcooliques qui souffrent. Quand a été écrite en 1939 la phrase « Nous sommes des gens qui normalement, ne nous fréquenterions pas », (page XX dans ce livre) il était question d’une Association composée en gr ande partie d’hommes (et de quelques femmes) issus de milieux très semblables sur le plan social, culturel et économique. Comme tant de choses dans le texte de base des AA, ces mots se sont avérés beaucoup plus visionnaires que ne l’auraient imaginé les membres fondateurs. Les histoires ajoutées à cette édition représentent un membership aux caractéristiques – âge, sexe, race et culture – élargies et plus approfondies pour inclure pratiquement tous ceux que les cent premiers membres auraient voulu atteindre.

Bien que nos publications aient préservé l’intégrité du message des AA, des changements radicaux dans l’ensemble de la société se reflètent dans les nouvelles habitudes au sein du Mouvement. Par exemple, la nouvelle technologie permet aux membres des AA équipés d’un ordinateur de participer à des réunions en ligne, de partager avec des amis alcooliques à travers le pays ou autour du monde. Fondamentalement, par contre, la différence entre une réunion électronique et le groupe d’attache de son quartier n’en est qu’une de format. Dans toute réunion, partout, les AA partagent leur expérience, leur force et leur espoir les uns avec les autres afin de demeurer abstinents et d’aider d’autres alcooliques. Que ce soit de modem à modem ou face à face, les AA parlent le langage du cœur dans toute sa puissance et sa simplicité.


Table des Matières | Index Page | A.A. Web site Home

© Copyright 2014 Alcoholics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés.

Déclaration de confidentialité et Politique du site Web