Chercher sur notre site
Chercher


Lire le Gros Livre et les Douze et Douze

ARCHIVES ET HISTOIRE

« Nous tentons de réunir le plus de documentation possible car cela prendra une grande valeur pour les historiens de l’ave-nir…

« Il est très extrêmement important de garder dans nos dossiers toute la documentation portant sur des faits précis de sorte qu’il n’y ait pas de déformation importante…

« Nous voulons continuer à développer cette idée pour laisser amplement de place à la longue histoire qui va suivre… »

— Bill W., 1957

L’idée de rassembler une collection historique des dossiers du Mouvement remonte à l’un de nos fondateurs, Bill W. Au début des années 50, Bill était inquiet parce que « l’histoire des Alcooliques anonymes continuait de se perdre dans la brume ». Sachant que la correspondance administrative était classée plus ou moins bien au quartier général, il a entrepris de mettre de l’ordre dans la documentation à valeur historique. Il s’est occupé personnellement d’enregistrer les souvenirs de quelques anciens dans la région de Akron/Cleveland ; il a envoyé des boîtes entières de cassettes vierges à d’autres anciens pour les encourager à enregistrer leurs propres souvenirs.

La vision à long terme de Bill renfermait un message qui vaut toujours pour les Archives aujourd’hui. Comme il l’a dit, « chaque nouveau tournant inattendu dans l’évolution (des AA) recèle une masse impressionnante d’événements marquants et d’expériences vécues, des histoires à foison… Il n’est pas difficile de rendre compte des faits, c’est-à-dire de citer la date d’arrivée des personnes, de mise sur pied des groupes, etc. Ce qui est plus difficile, c’est de cerner l’am-biance qui régnait au moment où ces choses sont arrivées et de recueillir des anecdotes qui puissent donner vie au récit des premières expériences. »

Après plusieurs décennies de travail acharné pour recueillir et trier le matériel, une cérémonie a eu lieu en novembre 1975 pour marquer l’ouverture officielle des archives du BSG.

Depuis lors, les archivistes du BSG et les administrateurs siégeant au comité des Archives du Conseil des Services généraux ont proclamé l’importance du service dans les archives pour assurer la pérennité de notre Mouvement. Le résultat de ce travail, c’est que presque toutes les régions ont mis sur pied leur propre collection d’archives et l’on observe d’importants progrès en ce sens au niveau des districts.

Les archives historiques nous aident à scruter nos expériences quotidiennes de rétablissement et à nous référer à des partages d’expériences passées. En faisant la part entre le mythe et la réalité, nous veillons à ce que notre message original de rétablissement, d’unité et de service demeure inchangé tandis que notre Mouvement se modifie, s’accroît, s’étend et se renouvelle constamment.