Les douze étapes et les douze traditions

 

 

AVANT-PROPOS



LES ALCOOLIQUES ANONYMES sont une association de plus d’un million* d’hommes et de femmes qui se regroupent à peu près partout dans le monde pour résoudre leurs problèmes communs et aider ceux qui souffrent encore à se rétablir de cette maladie séculaire, déroutante, qu’est l’alcoolisme.


Ce livre traite des « Douze Étapes » et des « Douze Traditions » des Alcooliques anonymes. Il décrit clairement les principes qui permettent aux membres de se rétablir et ceux qui assurent le fonctionnement de leur association.

Les Douze Étapes des AA sont un ensemble de principes de nature spirituelle qui, mis en pratique comme mode de vie, peuvent chasser l’obsession de boire et permettre à la personne qui souffre de mener une vie heureuse, pleine et utile.

Les Douze Traditions s’appliquent à la vie de l’association elle-même. Elles indiquent les moyens qu’utilise le Mouvement pour maintenir son unité et pour communiquer avec le monde, comment il fonctionne et se développe.

Bien que les réflexions dans ce livre s’adressent surtout aux membres, plusieurs amis des AA estiment qu’elles offrent un intérêt et qu’elles peuvent s’appliquer à l’extérieur du Mouvement.

Plusieurs personnes qui ne sont pas alcooliques nous ont confié qu’elles ont pu, en pratiquant les Douze Étapes des AA, surmonter d’autres difficultés de la vie. Elles croient que pour les buveurs problèmes, les Douze Étapes peuvent représenter plus que la sobriété. Elles y voient pour bien des gens un moyen de mener une vie heureuse et productive, alcooliques ou non.


On note également un intérêt croissant à l’égard des Douze Traditions des Alcooliques anonymes. Des gens qui étudient les relations humaines commencent à se demander comment les AA fonctionnent en tant qu’association et pourquoi. Ils se demandent pourquoi aucun membre chez les AA ne peut exercer d’autorité sur un autre, pourquoi on n’y trouve aucune ressemblance avec un gouvernement central ? Comment est-il possible qu’un ensemble de principes traditionnels n’ayant aucune force légale assurent l’unité et l’efficacité au sein de l’association des Alcooliques anonymes ? Bien que préparée à l’intention des membres des AA, la deuxième partie de ce livre fournira à ceux qui se questionnent l’occasion jusqu’ici jamais offerte d’examiner l’intérieur du Mouvement des AA.


Le mouvement des Alcooliques anonymes a commencé en 1935 à Akron, en Ohio, par la rencontre d’un chirurgien bien connu de l’endroit et d’un courtier de New York. Gravement atteints d’alcoolisme, ils allaient devenir les cofondateurs du Mouvement.


Tels qu’on les connaît aujourd’hui, les principes de base des AA ont été empruntés surtout aux domaines de la religion et de la médecine, bien que certaines idées, qui ont finalement assuré le succès de notre association, aient été tirées de nos observations sur la conduite et les besoins de l’association elle-même.


Après trois ans d’expériences multiples pour découvrir les éléments qui pourraient le plus utilement servir de base à notre Mouvement, et au terme d’un grand nombre d’échecs dans nos tentatives pour conduire des alcooliques vers le rétablissement, trois groupes ont finalement pris corps, le premier à Akron, le deuxième à New York et le troisième à Cleveland. Et même là, il était difficile de repérer, dans l’ensemble des trois groupes, plus d’une quarantaine de rétablissements assurés.


L’association naissante était quand même décidée à consigner son expérience dans un livre qui a finalement été publié en avril 1939. Nous comptions alors une centaine de rétablissements. Le livre portait le titre Alcoholics Anonymous, et c’est de là que l’association a tiré son nom. On y décrivait l’alcoolisme du point de vue de l’alcoolique, les principes de l’association y étaient codifiés pour la première fois sous la forme des Douze Étapes et on y précisait comment utiliser ces Étapes pour aider l’alcoolique à résoudre son problème. Le reste du livre contenait trente-trois récits ou dossiers d’alcooliques racontant eux-mêmes l’expérience de leur alcoolisme et de leur rétablissement. Ces témoignages permettaient aux lecteurs alcooliques de s’identifier et leur prouvaient que l’impossible était rendu possible. Le livre Alcoholics Anonymous est devenu le manuel de base du Mouvement et le demeure encore. Le présent ouvrage cherche à élargir et à approfondir la compréhension des Douze Étapes telles que consignées dans le premier livre.


Avec la publication du livre Alcoholics Anonymous en 1939 s’achevait l’âge des pionniers et s’amorçait une prodigieuse réaction en chaîne, alors que les alcooliques transmettaient leur message à d’autres. Durant les quelques années qui ont suivi, les alcooliques ont afflué chez les AA par dizaines de milliers, grâce surtout à l’excellente et incessante publicité gratuite dans les revues et les journaux du monde entier. Ecclésiastiques et médecins accordaient leur appui inconditionnel au nouveau Mouvement, l’endossant sans réserve.


Cette étonnante expansion a apporté avec elle de très graves problèmes de croissance. On avait fait la preuve qu’un alcoolique pouvait se rétablir. Mais rien n’assurait, loin de là, qu’un si grand nombre de personnes encore si instables pourraient vivre et travailler ensemble dans l’harmonie et l’efficacité.


Partout surgissaient d’inquiétantes difficultés au sujet des conditions d’adhésion, de l’argent, des relations interpersonnelles, des relations publiques, de la gestion des groupes, des clubs, et quantité d’autres questions épineuses. C’est de cet immense accumulation d’expériences tumultueuses qu’ont pris forme les Douze Traditions des AA, publiées pour la première fois en 1946, puis ratifiées au premier Congrès international des AA tenu à Cleveland en 1950. La partie de ce livre consacrée aux Traditions illustre de façon assez détaillée l’expérience qui a finalement donné naissance aux Douze Traditions qui allaient donner au Mouvement sa forme, sa substance et son unité actuelles.


Le Mouvement arrive maintenant à maturité et rayonne déjà dans quarante pays étrangers**. Aux yeux de ses amis, ce n’est là que le début de son rôle unique et inestimable.


Nous espérons que ce livre donnera à tous ceux qui le liront un aperçu très net des principes et des forces qui ont fait des Alcooliques anonymes ce qu’ils sont aujourd’hui.

(On peut entrer en contact avec le Bureau des Services généraux des AA en écrivant à l’adresse suivante :

Alcoholics Anonymous,
P.O. Box 459, Grand Central Station,
New York, N.Y. 10163, USA)


____________

* En 2008, on évalue à plus de deux millions le nombre d’alcooliques rétablis chez les AA.

* * En 2008, le Mouvement est établi dans plus de 180 pays.

 





Table des Matières | Index Page | A.A. Web site Home

© Copyright 2014 Alcoholics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés.

Privacy Statement | Web site Policy