30
AVRIL
UN GRAND PARADOXE

Leurs souffrances et leur rétablissement consti- tuent un héritage que les alcooliques peuvent faci- lement se transmettre l’un à l’autre. C’est le don que Dieu nous a fait et la transmission de ce don à nos semblables est le seul objectif qui anime aujourd’hui les AA dans tout l’univers.

— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 173

Le grand paradoxe des AA, c’est que la seule façon dont je peux conserver le précieux don de la sobriété est d’en faire cadeau.

Mon objectif primordial est de demeurer abstinent. Chez les AA, je n’ai pas d’autre objectif et il est très important, car c’est une question de vie ou de mort. Si je m’en écarte, je suis perdu. Mais le mouvement n’existe pas seulement pour moi ; il est là aussi pour l’alcoolique qui souffre encore. Des légions d’alcooliques en voie de rétablissement arrivent à demeurer abstinents en partageant leur vécu avec leurs frères et sœurs alcooliques. La façon pour moi de me rétablir, c’est de montrer à d’autres que ce partage nous fait grandir ensemble dans la grâce d’une Puissance supérieure, en route vers un heureux destin.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami