17
NOVEMBRE
VAINCRE LA SOLITUDE

Tous les alcooliques, presque sans exception, sont tourmentés par la solitude. Même avant que notre alcoolisme s’aggrave et que les gens commencent à s’éloigner de nous, nous avons presque tous éprouvé le pénible sentiment de ne pas être tout à fait à notre place.

— RÉFLEXIONS DE BILL, P. 90

L’angoisse et le vide intérieur que j’ai souvent ressentis sont de moins en moins fréquents dans ma vie actuelle. J’ai appris à me débrouiller avec la solitude. Ce n’est que quand je suis seul et calme que je peux communiquer avec Dieu ; quand je suis agité il ne peut m’atteindre. S’il est bon de pouvoir maintenir un contact conscient avec Dieu en tout temps, il est absolument vital que je maintienne ce contact par la prière et la méditation quand tout semble aller mal.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami