19
AOÛT
UN CADRE DE RÉFÉRENCE
Nous sommes revenus à notre liste. En ne tenant pas compte des torts des autres envers nous, nous avons résolu d’examiner nos propres fautes. Dans quels cas avions-nous été égoïstes, malhonnêtes ou effrayés ?
— LES ALCOOLIQUES ANONYMES, P. 76
Quelle merveilleuse liberté que celle de ne pas avoir constamment besoin de l’approbation de mes collègues de travail ou de mes proches ! Comme j’aurais aimé connaître cette Étape auparavant ! À partir du moment où j’ai établi un cadre de référence, je me suis senti capable de faire ce que je devais faire, sachant quelle action convenait parfaitement à chaque situation.
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami