31
MARS
PERSONNE NE M’A REFUSÉ L’AMOUR

Au calendrier des AA, c’était l’An Deux... Un nouveau s’est présenté un jour dans un de ces deux groupes... De toute évidence, cet homme était désespéré et désirait se rétablir plus que tout au monde ... « ... Je suis victime d’une autre dépendance encore plus mal vue que l’alcoolisme [dit-il] et vous ne voudrez peut-être pas de moi parmi vous... »

— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 162

Épouse, mère et femme ayant déserté son mari, ses enfants et sa famille, je suis venue vers vous. J’étais une ivrogne, une « croqueuse de pilules », une nullité. Pourtant, personne ne m’a refusé l’amour, l’attention, l’appartenance. Aujourd’hui, grâce à Dieu, à l’amour d’une bonne marraine et au groupe d’attache – et grâce à vous, membres des Alcooliques anonymes – je peux dire que je suis une épouse, une mère, une grand-mère et une femme. Abstinente. Libérée des pilules. Responsable.

Sans une Puissance supérieure que j’ai trouvée dans le mouvement, ma vie n’aurait pas de sens. Je suis pleine de gratitude car je suis une membre estimée des Alcooliques anonymes.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami