26
OCTOBRE
UNE AUTORITÉ SUPRÊME
Dans la poursuite de notre objectif commun, il n’existe qu’une seule autorité ultime : un Dieu d’amour tel qu’Il peut se manifester dans notre conscience de groupe.
— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 151
Quand on me demande d’accepter de légères responsabilités pour mes frères et sœurs, je prie Dieu de m’accorder la patience, l’ouverture d’esprit et la bonne volonté pour écouter les gens que je guiderai. Je dois me rappeler que je suis leur serviteur de confiance et non leur directeur, leur professeur ou leur instructeur. Dieu guide mes paroles et mes actes et j’ai la responsabilité de tenir compte de ses suggestions. « Confiance » est mon mot d’ordre ; je fais confiance à ceux qui dirigent. Dans le mouvement des AA, je confie à Dieu le poste suprême de « metteur en scène ».
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami