2
MARS
L’ESPOIR
Ne vous découragez pas.
— LES ALCOOLIQUES ANONYMES, P. 67

Peu d’expériences valent moins à mes yeux que la sobriété rapidement acquise. Trop souvent, le découragement est le seul dividende que je retire d’attentes irréalistes, sans parler de l’apitoiement sur moi-même ou de l’épuisement qui me guette lorsque je veux changer le monde en un jour. Le découragement est un signal d’alarme qui m’indique que je me suis peut-être écarté de la voie de Dieu. La meilleure façon de me réaliser pleinement, c’est de reconnaître mes limites et de considérer le temps non comme une menace, mais comme un don.

La clé de l’espoir déverrouille la porte du découragement. Le mode de vie des AA est pour moi la promesse qu’en ne prenant pas un premier verre aujourd’hui, je peux continuer d’espérer. Comme je sais maintenant que je ne perds pas ce que je partage, chaque fois que j’encourage, je reçois du courage. Grâce à Dieu et au mouvement des AA, je m’achemine lentement avec d’autres vers le bonheur. Je dois toujours me rappeler que la puissance qui est en moi est beaucoup plus grande que toutes mes peurs. J’espère pratiquer toujours la patience, car je suis sur la bonne voie.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami