17
JANVIER
LE BONHEUR
... Notre problème à nous, les alcooliques, c’est que nous exigions du monde qu’il nous donne ce bonheur et cette paix d’esprit de la façon précise que nous avions choisie de les obtenir – par l’alcool. Et nous n’arrivions à rien. Mais quand nous prenons le temps de chercher certaines lois spirituelles, de nous familiariser avec elles et de les mettre en pratique, alors nous trouvons le bonheur et la tranquillité d’esprit... Bien sûr, il y a quelques règles à observer, mais le bonheur et la paix d’esprit nous attendent, offerts à chacun.
— DR. BOB ET LES PIONNIERS, P. 308
La simplicité du programme des AA m’enseigne que le bonheur n’est pas quelque chose que je peux « exiger ». Le bonheur surgit doucement en moi lorsque je sers les autres. En tendant la main à une personne qui vient d’entrer dans le mouvement ou qui a eu une rechute, je m’aperçois que je refais le plein, pour ma propre sobriété, d’une gratitude et d’un bonheur indescriptibles.
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami