26
AOÛT
SE DONNER
Bien que conscients de l’obligation qu’ils avaient d’aider d’autres alcooliques s’ils voulaient demeurer abstinents, la motivation de l’abstinence était secondaire. Elle a été transcendée par le bonheur qu’ils éprouvaient à se donner pour les autres.
— LES ALCOOLIQUES ANONYMES, P. 179
Ces mots évoquent pour moi un transfert de pouvoir qui permet à Dieu, tel que je le conçois, d’entrer dans ma vie. La prière et la méditation ouvrent des canaux de communication par lesquels j’établis et améliore ma relation avec Dieu. L’action me donne ensuite la force nécessaire au maintien de ma sobriété, un jour à la fois. En me maintenant en forme spirituellement, en redonnant ce qu’on m’a donné si généreusement, j’obtiens un sursis quotidien.
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami