Sister Mary Ignatia (1889-1966)

Née en Irlande en 1889, sous le nom de Della Mary Gavin, Sœur Ignatia a travaillé avec Dr Bob pour admettre des alcooliques à l’hôpital St. Thomas d’Akron, Ohio, à partir de 1939. Elle a surmonté des obstacles pour pouvoir prendre soin personnellement de milliers d’alcooliques pendant les nombreuses années qui ont suivi, tant à Akron que plus tard, à l’hôpital St. Vincent Charity, à Cleveland. Aimée de tous ceux qui ont été associé avec elle ou qui l’ont aidée, on faisait souvent référence à elle comme à « L’ange des Alcooliques anonymes. »

Musicienne de formation, l’Ordre de Sœur Ignatia, les Sœurs de la charité de Saint-Augustin, l’a transférée à l’hôpital St. Thomas à Akron, pour travailler au bureau des admissions. C’est à ce titre qu’elle a rencontré le Dr Bob et qu’elle a travaillé avec lui. Dans une interview avec Bill W., sœur Ignatia a régalé l’autre fondateur avec des souvenirs précieux du Dr Bob et de leur travail avec les ivrognes de St. Thomas :

« Dr Bob était l’essence même de la dignité professionnelle. Il avait un bon sens de l’humour et un vocabulaire exceptionnel … En repensant à toutes ces années, je constate que Dr Bob, lentement mais sûrement, me préparait pour le grand projet qu’il avait en tête. « Nous discutions souvent de l’alcoolisme et des tragédies causées par un usage excessif d’alcool. L’individu qui s’adonne à la dépendance alcoolique est souvent une loque humaine – détruite dans son corps, dans son âme et dans son cœur,  et incapable de s’aider. Ses proches aussi souffrent ; il y a eu de nombreux foyers et cœurs brisés à cause de l’incapacité à contrôler l’alcool ». (Enregistrement de Sœur Ignatia, 1954)

Elle faisait son travail pour aider les alcooliques avec beaucoup de dignité et d’humilité. En décembre 1949, on lui a décerné la Médaille Poverello du Collège de Steubenville. Cette médaille lui a été décernée pour le Mouvement des AA, pour ses efforts incessants auprès des alcooliques d’Akron.

En mars 1961, Sœur Ignatia a reçu une lettre de reconnaissance pour son travail de pionnier de la part de la Maison Blanche (le président Kennedy), qu’elle a partagée avec Bill W. Voici le texte de la lettre :

Cher Sœur Mary Ignatia :

Grâce à l’un de vos admirateurs, le Président a été mis au courant du magnifique travail que vous avez accompli dans le passé à l’hôpital St. Thomas D’Akron, et plus récemment, à l’hôpital St. Vincent de Cleveland.

On lui a rapporté que par vos efforts, un grand nombre de citoyens ont repris leur place dans la société. Parce que vous avez une forte influence pour le bien pour beaucoup de personnes, vous avez renforcé votre communauté et votre nation.

En réponse à l’envoi de la copie de la lettre du Président, Bill a répondu à Sœur Ignatia en ces termes :

Nous avons pris connaissance de la merveilleuse lettre qui vous a été envoyée suite à la demande du Président Kennedy. Cela me rappelle que je n’ai pas de mots pour vous dire mon admiration et ma gratitude pour l’inspiration constante que vous m’avez apportée, à moi et à tant d’autres au cours des ans par votre exemple du meilleur dans tout ce qui est spirituel et éternel, aussi bien que temporel.

Sister Mary Ignatia (1889-1966)Suite au décès du Dr Bob en 1950, Sœur Ignatia a poursuivi son travail à St. Thomas. Puis, en 1952, on l’a envoyée à l’hôpital St. Vincent Charity de Cleveland, où on l’a nommée chef de l’aile pour alcooliques. À son arrivée, l’aile à « Charity » faisait partie d’une section délabrée, qui avait grand besoin de rajeunissement. Grâce à l’insistance de sœur Ignatia et à l’aide énorme de membres des AA qui avaient des talents de menuisier, l’aile a rapidement été transformée, et on lui a donné le nom de Rosary Hall Solarium. 

Sœur Ignatia a remis à chaque patient sous ses soins une médaille du Sacré-Cœur au moment de son départ. La personne qui la recevait devait promettre personnellement à Sœur Ignatia qu’elle retournerait la médaille avant de reprendre un verre.

Elle est décédée à Richfield, Ohio, à 77 ans, le premier avril 1966. On rapporte qu’il y avait environ 3 000 personnes à ses funérailles, dont Bill W. un des fondateurs des AA.

Voir cette page en: English | Español