Le Gros Livre des AA, Les Alcooliques anonymes, fait partie des « Livres qui ont forgé l’Amérique » selon la Bibliothèque du Congrès

SANS EMBARGO

Juillet 27, 2012

(NEW YORK) – Il n’a jamais fait partie des Best Sellers du New York Times. Pourtant, le « Gros Livre », tel que surnomment affectueusement les membres des AA, Les Alcooliques anonymes, fait désormais partie des 88 « livres qui ont forgé l’Amérique » selon la Bibliothèque du Congrès et fait partie de la nouvelle exposition de la bibliothèque.

Si nous ne pouvons pas savoir comment le livre de base des AA, Les Alcooliques anonymes, a pu forger l’Amérique, nous savons que le Gros Livre a aidé des millions d’hommes et de femmes dans le monde entier, de toutes les couches de la société, à trouver une nouvelle façon satisfaisante de vivre sans alcool. Le Gros Livre décrit le programme d’action des AA pour le rétablissement de l’alcoolisme. Il offre une preuve convaincante aux parents et amis qu’un alcoolique peut se rétablir ; et il a ouvert les yeux des médecins, psychologues, membres du clergé et autres professionnels qui travaillent auprès des alcooliques.

Même si on ne donne pas le nom de l’auteur, il est bien connu que le premier jet du Gros Livre a été écrit par un des fondateurs des AA, Bill W., alors qu’il n’avait pas encore quatre ans d’abstinence. Cependant, il ne l’a pas terminé seul. Les Alcooliques anonymes est une création collective, car chaque chapitre a été « révisé » par des membres des AA d’Akron, Ohio et de la ville de New York – tous comptant moins d’abstinence que Bill. Cette collaboration, qui reflète l’expérience commune et le consensus de l’ensemble du modeste Mouvement, a lancé le processus démocratique de prise de décisions qui caractérise les AA aujourd’hui.

Le livre a donné son nom à un modeste mouvement qui comptait près de 100 membres. Il a fallu 36 ans pour vendre le premier million d’exemplaires. Pourtant de nos jours, bon an mal an, il se vend environ un million d’exemplaires du Gros Livre en anglais seulement (il a été traduit en 67 langues), et les AA comptent plus de deux millions de membres présents dans plus de 170 pays. En 2010, le trente millionième exemplaire a été remis à l’American Medical Association, qui a décrété que l’alcoolisme était une maladie en 1956.

La  quatrième édition de Les Alcooliques anonymes est disponible en plusieurs formats et on peut la lire en ligne au www.aa.org. Pour des exemplaires du livre et des informations sur les Alcooliques anonymes, recherchez les AA dans votre communauté au lien suivant : http://www.aa.org/pages/fr_FR/find-aa-resources.

Contact média : Information publique au Bureau des Services généraux des Alcooliques anonymes au 212-870-3119 our publicinfo@aa.org.

Voir cette page en: English | Español