Un moment « historique » : l’invitation des Alcooliques anonymes à Cuba

Pour publication immédiate

Janvier 25, 2019

Du 7 au 9 novembre 2018, presque 100 médecins, spécialistes de la dépendance, travailleurs sociaux, infirmierères et étudiantes en médecine, se sont réunis pour le Troisième Congrès International Contre la Dépendance à la Drogue, dans la province de Guantánamo, à Cuba. Ils étaient venus d’Espagne, de la République Dominicaine, et de la Colombie, ainsi que d’autres provinces de Cuba : La Habana, Cienfuegos, Holguín, Granma, et Santiago de Cuba.         

Et, pour la première fois, les Alcooliques anonymes étaient là.

« Le Ministère de la Santé de Cuba nous avait invités à participer. » a déclaré le Dr. Peter Luongo, l’administrateur de Classe A (non alcoolique) siégeant au Conseil des Services généraux et ayant plus de 30 ans d’expérience dans le traitement de l’alcoolisme. Il est également directeur exécutif de l’IRETA (Institute for Research, Education and Training in Addictions, l’institut de recherche, d’éducation et de formation sur la dépendance). « Je crois qu’on reconnait tous que c’était un moment historique. »

Bien que des réunions des AA soient tenues depuis des années à Cuba – et que le pays ait même sa propre structure de service – jusqu’à maintenant, les Alcooliques anonymes n’étaient pas reconnus officiellement comme une organisation civile par le gouvernement cubain, et par conséquent, les AA n’avaient pas la possibilité d’avoir un bureau officiel ou même une ligne téléphonique, malgré le fait que le pays ait un nombre de membres estimé à 1 700, avec 100 groupes des AA actifs.

Scott H., l’administrateur universel des AA pour le Canada – qui dans un voyage précédent à Cuba, y avait vu une “soif pour les AA” – pense que la conférence « est définitivement un pas dans la bonne direction, peut-être même un moment pivot » pour les AA à Cuba. Lui et le Dr. Luongo accordent tous deux le mérite au Dr. Anselma Betancourt Pulsan, spécialiste de l’alcool et présidente du comité d’organisation de la conférence, qui a contribué grandement à s’assurer que les AA soient invités.

Un des points forts de la conférence a été le discours du Dr. Luongo : « Les professionnels de la santé et les AA », dans lequel il soulignait les manières dont les AA et les professionnels de la santé peuvent travailler ensemble pour parler du problème de l’alcoolisme. Il a fait remarquer que, malgré ses années de formation dans le domaine de la dépendance, il n’avait jamais vraiment rien appris sur l’alcoolisme, jusqu’à ce qu’il rencontre des alcooliques en rétablissements qui faisaient partie des AA et qui travaillaient dans le milieu du traitement. « Par eux, j’ai appris qu’il était important d’intégrer les Alcooliques anonymes à notre manière de traiter les alcooliques. »

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le bureau de l’Information Publique au Bureau des Services généraux à publicinfo@aa.org, ou par téléphone au (212)-870-3119.

Voir cette page en: English | Español