À quoi s'attendre à une réunion des AA ?

Les réunions des AA peuvent prendre différentes formes et chacune d'entre elles est adaptée à la région où elle se déroule. Dans la plupart des réunions, vous entendrez les membres parler de ce que l'alcool leur a fait et des conséquences sur leur entourage. Des membres partagent également les mesures qu'ils ont prises pour arrêter de boire et comment ils vivent leur vie aujourd'hui.

Le but de toutes les réunions est que les membres des AA « partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d’aider d’autres alcooliques à se rétablir. ».

Trouvez les AA près de chez vous >  

Types de réunions

Les réunions sont généralement répertoriées comme étant des réunions « ouvertes » ou « fermées».

  • Les réunions ouvertes sont accessibles à toute personne intéressée par le programme de rétablissement des Alcooliques anonymes. Les non-alcooliques peuvent assister aux réunions ouvertes en tant qu'observateurs.
  • Les réunions fermées sont réservées aux membres des AA ou à ceux qui ont un problème d'alcool et qui « ont le désir d'arrêter de boire ».

Dans les deux types de réunions, il peut être demandé aux participants de limiter leurs discussions aux questions relatives au rétablissement de l'alcoolisme.

Qu'elles soient ouvertes ou fermées, les réunions de groupe des AA sont menées par des membres des AA qui déterminent le format de leurs réunions.

Où se tiennent les réunions ?

Les réunions des AA ont lieu en personne, en ligne ou par téléphone. Les membres de chaque réunion décident du moment, du lieu et de la fréquence de leurs rencontres.

Les réunions en personne ont lieu dans divers endroits où une salle peut être louée. Les réunions ont lieu dans des endroits tels que :

  • des immeubles de bureaux
  • des églises
  • des centres de traitement
  • des centres communautaires ou de loisirs
  • des bâtiments destinés à être loués à des groupes de rétablissement, tels que des clubs

Vous pouvez même trouver des réunions sur les plages, dans les parcs ou dans d'autres cadres extérieurs.

Des réunions en ligne et par téléphone sont également disponibles. Différentes plateformes sont utilisées en fonction de ce que les membres du groupe préfèrent. Certaines sont des réunions vidéo où l'on voit les visages des autres. Dans d'autres réunions en ligne, la vidéo de chacun est désactivée. D'autres réunions encore utilisent un numéro de conférence téléphonique.

Formats de réunions courants

Discussion. Qu'il s'agisse d'une réunion fermée ou ouverte, un membre des AA agissant comme « leader » ou « président » ouvre la réunion en utilisant le format du groupe et choisit un sujet de discussion. Le thème de nombreuses réunions est tiré des publications des AA. Par exemple, des livres Les Alcooliques anonymes (Gros Livre), Les Douze Étapes et les Douze Traditions, Réflexions de Bill, Réflexions quotidiennes ou de la revue AA Grapevine.

Conférencier. Un ou plusieurs membres sélectionnés à l'avance « partagent » - comme décrit dans le Gros Livre - en racontant « ce que nous étions, ce qui nous est arrivé, et comment nous sommes maintenant ». Selon les lignes directrices générales de la réunion (déterminées par la « conscience de groupe »), certains groupes préfèrent que les membres qui prennent la parole aient une période minimale d’abstinence continue. Les réunions avec conférenciers sont souvent des réunions ouvertes.

Débutants. Habituellement dirigées par un membre du groupe qui est abstinent depuis un certain temps, ces séances visent à aider les nouveaux venus. Les réunions de débutants peuvent également suivre un format de discussion, ou se concentrer sur les étapes 1, 2 et 3. (Un guide pour l'animation des réunions de débutants est disponible auprès du BSG).

Étapes, Traditions ou Gros Livre. Étant donné que les Douze Étapes sont le fondement du rétablissement personnel chez les AA, de nombreux groupes consacrent une ou plusieurs réunions par semaine à l'étude de chaque Étape en rotation ; certains discutent de deux ou trois Étapes à la fois. Ces mêmes formats peuvent être appliqués aux réunions de groupe sur le Gros Livre ou les Douze Traditions. De nombreux groupes prennent l'habitude de lire à haute voix les passages pertinents du Gros Livre ou des Douze Étapes et Douze Traditions au début de la réunion.

Ce qui se passe aux réunions

La personne qui préside ouvre habituellement la réunion par le préambule des AA et quelques remarques. Certains demandent un moment de silence et/ou récitent la Prière de la Sérénité. La personne qui préside demande souvent s'il y a des personnes qui viennent de se joindre aux AA et qui aimeraient se présenter. Il n'est pas obligatoire de s'identifier, mais cela peut être utile si vous assistez à votre première réunion. De nombreuses réunions commencent par une lecture du Gros Livre - souvent une partie du chapitre 5 (« Notre Méthode ») ou du chapitre 3 (« Autres données sur l'alcoolisme »). On peut lire une déclaration sur l'anonymat chez les AA, un principe de confidentialité précieux pour les nouveaux membres et les membres de longue date. De nombreuses réunions se terminent par un moment de silence suivi d'une prière, ou peut-être par la récitation de la Déclaration de responsabilité ou d'un autre texte des AA.

Après la réunion

Les gens se réunissent et parlent, et il y a une atmosphère sociale dans la pièce une fois la réunion terminée. Certains peuvent se présenter à vous et vous offrir leur aide ou partager leur expérience de l’abstinence. Bien que de nombreux membres trouvent que ce temps après la réunion est précieux, c'est à vous de décider si vous voulez rester et socialiser.

AdobeStock_289584853_licensed_resized

Dirigés vers les AA par les programmes judiciaires et les centres de traitement

Les réunions des AA accueillent des participants provenant de programmes judiciaires et de centres de traitement. La force de notre programme réside dans la nature volontaire de l'adhésion aux AA ; cependant, beaucoup d'entre nous ont d'abord assisté aux réunions parce que quelqu'un d'autre les y avait poussés. L'exposition continue aux AA nous a sensibilisés à la véritable nature de la maladie.

L'identité de la personne qui a dirigé la personne aux AA n'est pas ce qui intéresse les AA. C'est le buveur problématique qui nous intéresse. Nous ne pouvons pas prédire qui se rétablira, et nous n'avons pas l'autorité de décider comment un autre alcoolique devrait chercher à se rétablir.

Preuve de participation aux réunions

Parfois, la source de référence demande une preuve de participation aux réunions des AA. Les groupes collaborent de différentes façons. Il n'y a pas de procédure établie. La nature et l'étendue de la participation d'un groupe à ce processus dépendent entièrement du groupe en question.

Certains groupes, avec le consentement du membre éventuel, demandent à un membre des AA de reconnaître sa présence. Cette attestation peut être fournie sur un bordereau fourni par la source de référence, ou par une méthode numérique si le groupe est en ligne. La personne référée est responsable de retourner la preuve de présence.

La preuve de la présence aux réunions ne fait pas partie de la procédure des AA. Chaque groupe est autonome et a le droit de choisir de fournir ou non une preuve de présence à sa réunion.