17
AOÛT
REDRESSER LES TORTS
Nous découvrirons qu’en plusieurs occasions, les dommages causés aux autres ont peut-être été minimes, mais nous nous sommes infligé un dur choc émotif.
— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 92
Avez-vous déjà pensé que le tort fait à un associé en affaires ou à un membre de la famille était si minime qu’il ne méritait pas que vous fassiez des excuses, d’autant plus que la personne concernée ne s’en souvenait sans doute même pas ? Si cette personne ou le tort qui lui a été fait me revient constamment à l’esprit, provoquant un sentiment de malaise ou même de culpabilité, je mets son nom en tête de ma liste ; je consens à m’excuser sincèrement, en sachant que je me sentirai calme et détendu au sujet de cette personne après avoir franchi cette très importante étape de mon rétablissement.
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami