11
AVRIL
CESSER DE BLÂMER LES AUTRES

Il nous a souvent fallu beaucoup de temps avant de constater à quel point ces émotions excessives fai- saient de nous des victimes. Nous pouvions les déceler rapidement chez les autres, mais lente- ment en nous-mêmes. Tout d’abord, nous avons dû admettre que nous avions plusieurs de ces défauts, même si cette découverte était pénible et humiliante. Lorsqu’il s’agissait des autres, il fallait, en paroles et en pensée, nous abstenir d’accuser.

— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 55

En mettant la Quatrième Étape en pratique à l’aide du Gros Livre, j’ai constaté que ma liste de rancunes venait de mes préjugés et du fait que j’accusais les autres d’être responsables de mes échecs et de mon incapacité de réussir pleinement. J’ai aussi découvert que je me sentais différent parce que je suis noir. En poursuivant mon inventaire, j’ai appris que j’avais toujours bu pour me débarrasser de ces sentiments. Ce n’est qu’après être devenu abstinent et avoir poursuivi mon inventaire que je suis arrivé à ne plus blâmer personne.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami