20
AVRIL
EXAMEN DE CONSCIENCE

Nous demandons d’abord à Dieu de nous guider dans nos pensées et surtout de libérer notre esprit de l’apitoiement comme de tout mobile malhon- nête ou égoïste.

— LES ALCOOLIQUES ANONYMES, P. 98

Quand je la dis sincèrement, cette prière m’apprend à être vraiment humble et généreux, moi qui recherchais souvent dans mes bonnes actions l’approbation ou la gloire personnelle. En examinant attentivement les motifs qui me font agir, je peux servir Dieu et les autres, et les aider à faire ce qu’ils désirent. Quand je laisse Dieu diriger mes pensées, je m’évite beaucoup de soucis inutiles et je crois qu’il me guide tout au long de la journée. Si j’élimine de mon esprit l’apitoiement, sur mon sort, la malhonnêteté et l’égocentrisme dès qu’ils apparaissent, je me retrouve en paix avec Dieu, avec mon voisin et avec moi-même.

Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami