25
JANVIER
L’ENTRAIDE
Voici ce qui est vraiment dit à chaque buveur immodéré : « Dès que tu te dis toi-même membre des AA, tu l’es... personne ne peut te l’interdire. »
— LES DOUZE ÉTAPES ET LES DOUZE TRADITIONS, P. 159
Pendant des années, chaque fois que je réfléchissais à la Troisième Tradition, (« Le désir d’arrêter de boire est la seule condition pour être membre des AA ») je croyais qu’elle ne valait que pour les nouveaux et les assurait que personne ne pourrait leur interdire la porte des AA. Aujourd’hui, je me sens à jamais reconnaissant de la croissance spirituelle que m’a apportée cette Tradition. Je ne recherche pas les personnes qui sont de toute évidence différentes de moi. En mettant l’accent sur la seule similitude que j’ai avec les autres, la Troisième Tradition m’amène à rencontrer et à aider toutes sortes d’alcooliques, comme ils m’ont aidé. Charlotte, qui est athée, m’a enseigné un meilleur code de morale et d’honneur ; Guy, qui est d’une autre race, m’a montré la patience ; Vincent, qui est homosexuel, m’a inspiré la vraie compassion par son exemple ; la jeune Mélanie dit que le fait de me voir aux réunions, avec trente ans d’abstinence, l’incite à revenir. La Troisième Tradition nous assure que nous trouverons ce dont nous avons besoin : l’entraide.
Voir cette page en: English | Español
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami