16
SEPTEMBRE
ENSEMBLE, NOUS TENONS OU NOUS TOMBONS
... Aucune association d’hommes et de femmes n’a jamais éprouvé un besoin aussi pressant d’efficacité soutenue et d’unité permanente. En tant qu’alcooliques, nous nous rendons compte que nous devons travailler ensemble et rester unis, sans quoi nous finirons presque tous par mourir seuls.
— LES ALCOOLIQUES ANONYMES, P. 625
Les Douze Traditions, comme les Douze Étapes, sont rédigées dans un certain ordre pour une raison bien précise. La Première Étape et la Première Tradition tentent de m’insuffler assez d’humilité pour que je puisse avoir une chance de survivre. Elles constituent les fondations sur lesquelles sont érigées les Étapes et les Traditions suivantes. Il s’agit d’abaisser mon ego pour pouvoir progresser, comme individu, au fil des Étapes et, comme membre d’un groupe, selon les Traditions. La pleine acceptation de la Première Tradition m’aide à mettre de côté mes ambitions personnelles, mes peurs et ma colère quand elles entrent en conflit avec le bien-être commun, et me permet ainsi de travailler librement avec les autres à notre survie mutuelle. Sans la Première Tradition, j’ai peu de chances de maintenir l’unité nécessaire à un travail commun efficace et je risque de perdre les autres Traditions, le mouvement et la vie.
Voir cette page en: English | Español | Français
Un livre de réflexions de membres des AA pour les membres des AA.
Partagez avec un ami